Département de Génie Electrique
Présentation
Vous cherchez :
  •  Un diplôme attractif dans un secteur stratégique et en pleine mutation de l’énergie,
  • Une pédagogie différente, axée sur les équipements à réaliser et les problèmes à résoudre,
  • Une première expérience industrielle.
Le Département de Génie Electrique de l’ENIS assure une formation d’ingénieurs pluridisciplinaires dans les domaines du Génie Electrique.
L’objectif de cette formation est l’acquisition de connaissances théoriques et pratiques et de compétences dans les domaines de l’Electronique, l’Automatique, l’Informatique Industrielle, l’Electrotechnique et l’Electronique de Puissance. Ces domaines vont permettre aux diplômés du dit Département d’être facilement intégrés et actifs dans plusieurs secteurs industriels du Génie Electrique.
 
Les points forts du département :
  • Richesse du cadre enseignant
  •  Une formation qui répond aux exigences Industrielles.
  • De nombreux partenaires socio-économiques nationaux et internationaux
 
Personnels : 
 
Directeur du Département : Abdelmajid OUALHA
Le Département est géré par une secrétaire, 6 techniciens et un ingénieur (voir liste)
Le Département compte 50 enseignants répartis comme suit (voir liste des enseignants) :
  • 30 Professeurs,
  • 6 Maitres de Conférences,
  • 14 Maitres-Assistants
 
Le Département est géré par une secrétaire, un ingénieur et 5 techniciens.
 
Laboratoires et équipements scientifiques :
 
  • Le Département dispose de 11 laboratoires d’enseignement dans les spécialités suivantes :
  • 2 Laboratoires d’Electrotechnique et d’Electronique de Puissance,
    • 3 Laboratoires d’Automatique et 1 laboratoire de circuits logiques,
    • 2 Laboratoire d’Electronique,
    • 1 Laboratoire de Microinformatique et Informatique Industrielle,
    • 1 Laboratoire de Schéma et d’Automatisme Industrielle,
    • 1 Laboratoire de Circuits Imprimés.
Ces laboratoires sont équipés de matériels spécialisés nécessaires au bon déroulement des enseignements de travaux pratiques.
  • Le Département dispose d’atelier de maintenance électrique et informatique, de 8 salles d’enseignement équipées de vidéoprojecteurs.
 
Admission et durée d’enseignement
L’admission des élèves ingénieurs se fait à partir :
  • Des concours nationaux pour la majorité des élèves (90%),
  • De concours spécifiques pour quelques candidats sélectionnés sur dossier, à partir des institutions apparentées (10%).
 
La durée des enseignements est de 3 ans répartis comme suit :
  • Enseignement de tronc commun (4 semestres),
  • Enseignement spécialisé sous forme d’options (1 semestre),
  • Projet de Fin d’Etudes (1 semestre).
 
Le Département dispose de 4 options :
  • Electrotechnique et Electricité Industrielle (EEI),
  • Electronique et Nouvelles Technologies (ENT),
  • Automatique et Automatismes Industriels (AAI),
  • Informatique Industrielle (II).
 
Organisation des études
Description des études
 
Les enseignements se font à plusieurs niveaux :
  • Enseignement théorique des Sciences fondamentales et appliquées pour des sections d’environ 20 élèves ingénieurs,
  • Enseignement de travaux pratiques en laboratoires pour des groupes de 8 élèves,
  • Stages ouvrier et technicien dans des entreprises industrielles privées et étatiques.
  • Projets de Fin d’Etudes (PFE), dans l’industrie, en collaboration avec des bureaux d’études et des entreprises industrielles.
 
Au total, 80 modules enseignés répartis en 18 groupes de modules de spécialité et 3 autres modules transversaux (Voir le Plan d’études)
 
Les matières qui constituent les modules sont axées sur :
  • Les sciences de la matière (Electronique, Electrotechnique, Automatique, Informatique Industrielle, ...)
  • Sciences appliquées (Machines Electriques, Réseaux Electriques, Electronique de Puissance, Installation Electrique, Energies Renouvelables, Commande et Contrôle de Processus, Circuits Logiques, Automates, Systèmes Embarqués, Microélectronique, Circuits Radiofréquences, FPGA, DSP, …)
  • Techniques de communication et Culture entrepreneuriale.
Passerelles internes à l’établissement
 
Les élèves du cycle d’ingénieurs ayant validé la première ou bien la deuxième année peuvent s’ils le désirent s’inscrire respectivement en première ou bien en deuxième année du cycle de master de la même spécialité.
 
Double diplomation
 
Dans le cadre de la coopération avec des écoles étrangères, quelques élèves ingénieurs du Département peuvent terminer leurs études dans une école française pour obtenir deux diplômes de l’ENIS et de l’école d’accueil.
Les conventions existantes sont avec :
  • Institut Polytechnique de Bordeaux (IPB)
  •  INSA de Lyon
  •  Ecole Nationale Supérieure de l’Electronique et ses Applications de Paris (ENSEA)
  • Ecole Polytechnique de Clermont Ferrand
Recherche et ouverture sur l’environnement                              
Recherches
 
Le Département de Génie Electrique participe aussi à l’Ecole Doctorale Sciences et Technologies par l’enseignement des étudiants en Mastère, l’encadrement des chercheurs en vue d’obtention d’une Thèse et la préparation d’une habilitation universitaire.
Le Département comporte :
  • 3 Laboratoires de recherche :
     
    • Lab-STA sous la direction du Professeur Yassine KOUBAA.
    • CEM-Lab sous la direction du Professeur Mohamed CHTOUROU.
    • LETI sous la direction du Professeur Nouri MASMOUDI.
     
  • 3 Unités de recherche
    • ATMS sous la direction du Professeur Ahmed BEN HAMIDA.
    • CMERP sous la direction du Professeur Mohamed Ben Ali KAMOUN
    • METS sous la direction du Professeur Mohamed MASMOUDI
Ouverture sur l’environnement
  • Le Département de Génie Electrique a effectué de nombreux projets de collaboration avec des organismes nationaux et internationaux :
    • Domaine Electrique (STEG, SEREPT, SIAPE, FRIGOLUX, …)
    • Domaine Contrôle (STEG, SONEDE, CPG, SOGEM, MIRAGE, …)
    • Domaine d’Automatisme (GPL, SOPAL, LEONI, PRIMATEC, …)
  • Différentes coopérations avec des laboratoires de recherche étrangers manifestés par des encadrements de PFE et de thèses en cotutelle.
Plus de 200 thèses ont été soutenues au cours des 25 dernières années
 
Débouchés
 
Depuis sa création en 1981, le Département de Génie Electrique a formé plus que 3000 ingénieurs qui ont été recrutés dans :
  • L’enseignement secondaire, supérieur et de formation continue
  • Le domaine électrique et de contrôle de procédés
  • Le domaine de l’environnement et de traitement des eaux
  • Les sociétés de service (acquisition, installation, traitement de données, …)
  • Les bureaux d’études
  • Les sociétés de production (électricité, cimenteries, produits chimiques, pétroles, ...)
  • Des pays étrangers (Oman, Arabie Saoudite, France, Allemagne, Canada, …)